Visiter Murcia : Jumilla, ville de vin et d’Histoire

enero 3, 2024by Aleksey0

Visiter Murcia, c’est aussi partir à la découverte de saveurs et d’une Histoire riche. Dans la sélection de villes et villages où la gastronomie est convertie en une signature, apparait Jumilla, située au nord de la région de Murcia. Le terme Jumilla vient du latin, transcrit en arabe sous le nom de Gumalla, nom sous lequel la ville est mentionnée pour la première fois dans des textes arabes du XIIIe siècle.

Une partie de la commune appartient à la région du Carche, où l’on parle non seulement le castillan, mais aussi le valencien. En valencien, la commune s’appelle Jumella, un fait quelque peu curieux. Je suis Aleksey, chasseur immobilier pour Retraite en Espagne. Au travers de notre blog ainsi que notre groupe facebook, nous parlons de démarches administratives, impôts, comment acheter en Espagne, mais aussi de tourisme et faits culturels. Découvrons ensemble cette ville particulièrement connue pour son appellation du même nom et aussi productrice de poires.

visiter murcia

Le vin de Jumilla

Cher amateur de vin : il est impossible de visiter Murcia et de ne pas faire escale à Jumilla. En fait, l’AOP Jumilla s’étend sur un territoire qui regroupe les communes de Montealegre del Castillo, Fuenteálamo, Ontur, Hellín, Albatana et Tobarra, ainsi que la ville de Jumilla qui lui donne son nom prestigieux. De ce fait, la région de l’AOP Jumilla représente une zone de transition entre les plaines de la Mancha et les terres méditerranéennes du Levante. De ce fait, cela lui offre une diversité d’altitudes conséquente, de 320 à 900 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cette caractéristique unique permet la culture de vignes généreuses aux cépages prestigieux. 

Devenue une AOP emblématique de la viticulture espagnole, la région de Jumilla est riche en histoire et en traditions. C’est en effet dans cette zone qu’ont été retrouvés en 1978 les plus anciens restes de pépins de vitis vinifera d’Europe, témoignant d’une longue tradition viticole datant de plus de 2 500 ans. La découverte de vestiges archéologiques a également permis la mise en lumière de pièces précieuses telles que la paire de boucles d’oreilles en or en forme de grappe de raisin datant du 4e siècle avant J.-C., un véritable trésor antique.

Lire notre article sur le restaurant gastronomique le Cuarentaytrés en cliquant ici

Le climat de l’AOP Jumilla se distingue par son caractère clairement continental, malgré sa proximité avec la mer Méditerranée. Il est semi-aride, avec des précipitations annuelles moyennes atteignant à peine 300 litres par mètre carré. De plus, ces précipitations sont réparties de manière irrégulière. Les sols de la région sont généralement calcaires, meubles et pauvres en matière organique et en nutriments.

Bien que profonds, l’affleurement de la croûte calcaire oblige parfois à la briser pour en tirer le meilleur parti. Ces conditions, associées à la profondeur des sols, se révèlent très favorables à la culture de la vigne. Cela est particulièrement vrai pendant les périodes de sécheresse prolongée, lorsque la vigne peut tirer parti de l’eau emmagasinée.

Comment est le vin AOP Jumilla ?

Dans l’AOP Jumilla, cinq types de vins sont produits : rouge, rosé, blanc, doux et de liqueur. La production de variétés indigènes est prioritaire, surtout pour les jeunes vins, qui se caractérisent par un nez très expressif, fruité (fruits noirs, fruits mûrs, cerises, fraises, groseilles) et par une couleur intense, généralement rouge pourpre avec des bords violets. En bouche, les tanins vifs et résistants structurent et renforcent la puissance des vins, élevés en fûts de chêne, qui exhalent l’élégance d’un bois bien intégré. Dotés d’un caractère savoureux, charnu, aromatique et complexe, ces vins plaisent aux papilles averties.

Lire notre article : Visiter Murcie – 10 lieux secrets à découvrir !

Les vins rosés, principalement obtenus à partir de la variété Monastrell (Mourvèdre), se distinguent par leur propreté et leur brillance. Leurs tons, allant du rose à la cerise en passant par la framboise, le violet enchantent les yeux. De plus, leurs arômes élégants, fruités et floraux reflètent parfaitement les propriétés du cépage. En bouche, ces vins séduisent par leur charnu, leur fraîcheur et leur saveur.Les vins blancs, quant à eux, se signalent par leur brillance et leur variété de nuances qui s’étendent du jaune verdâtre au jaune pâle. Leurs arômes fruités, d’agrumes et de fraîcheur évoquent la gaieté. Lors de la dégustation, ils se montrent vibrants et équilibrés, avec beaucoup de fraîcheur.

Pour finir, les vins doux naturels et les vins de liqueur sont des vins d’exception, dotés d’une couleur vive, dense et intense ainsi que d’arômes de fruits mûrs, qui associent des sensations tactiles de bonne qualité et une acidité bien équilibrée. En bouche, leur persistance rafraîchissante est résolument appréciée.

L’Histoire de la ville de Jumilla

Visiter Murcia, comme vous l’aurez compris, sera une entreprise longue mais passionnante. Si vous passez votre retraite en Espagne, ou si vous êtes en vacances et souhaitez découvrir au maximum cette belle région, je vous invite à cliquer ici et consulter le blog le plus complet sur la région de Murcia.
Pour continuer avec Jumilla, il faut savoir qu’elle ne se résume pas simplement à son vin, bien que cette raison seule soit largement suffisante pour justifier une visite. Cette ville possède également un patrimoine historique riche grâce à des siècles d’histoire remontant jusqu’à la protohistoire, avec l’ère ibérique en pleine floraison. La ville de Coimbra del Barranco Ancho, considérée comme le premier centre urbain de la région, fut malheureusement détruite au début du IIe siècle avant JC.

visiter murcia

L’occupation romaine de la péninsule a entraîné l’aménagement du système de quadrillage dans la région de Jumilla, avec la distribution des terres agricoles aux légionnaires une fois libérés de leurs devoirs de guerre. Les nombreuses villas qui ont vu le jour dans la région, dont la Villa de los Cipreses du IVe siècle après JC, ont laissé derrière elles des vestiges matériels riches tels que les magnifiques mosaïques que l’on peut admirer au musée municipal Jerónimo Molina.

Lire notre article : Pourquoi s’installer dans la région de Murcia ?

L’arrivée des peuples barbares dans la région a laissé une marque durable sur la toponymie conservée jusqu’à nos jours, témoignant de la répartition des terres opérée sous la domination des Wisigoths. La ville de Jumilla présente donc un mélange culturel unique, reflétant l’histoire riche et variée de cette région d’Espagne. La présence arabe a laissé de nombreuses traces à Jumilla, tant sur le plan matériel que toponymique. L’emplacement du château de El Castillo témoigne de l’importance de cette période dans l’histoire de la région, puisque l’établissement d’une population stable sur cette colline a conduit à la fondation de la ville.

Après la domination musulmane, le roi Alphonse X, surnommé «le Sage», a ordonné la construction d’une église dédiée à Santa María de Gracia, à proximité de la tour du château. Lors de la mort d’Alphonse X, Jumilla a été incorporée à la Couronne d’Aragon. C’est sous cette domination que le premier document historique entièrement consacré à Jumilla a été rédigé, la «charte de marquage du terme de Jumilla», en 1327. Cependant, la population ne supportait pas la rigidité de son seigneur, Frédéric II, et a demandé l’aide du roi de Castille, Pierre Ier, en échange de son soutien interne dans la prise du château. Pour mener à bien cette entreprise, le monarque a nommé son frère, l’infant Don Fadrique, permettant ainsi à Jumilla de passer définitivement sous la couronne de Castille le 27 avril 1358.

Le patrimoine historique de Jumilla

Le patrimoine historique de Jumilla a été déclaré site historique et artistique en 1981 et il est tout simplement immanquable. En effet, le château de Jumilla, dont les premières fortifications remontent à l’âge du bronze, est la principale attraction touristique de la ville. Les civilisations se sont succédé en grande partie grâce à sa situation privilégiée. Les vestiges céramiques de l’occupation romaine datent du Ier siècle après J.-C., ce qui nous donne une idée de la pénétration précoce des légions romaines à Jumilla. Le marquis de Villena a construit la forteresse en 1461, presque telle que nous la connaissons aujourd’hui, avec ses trois étages, son sous-sol et sa terrasse, et qu’il y apposa ses armoiries.

Le Palais du Vieux Conseil, construit au milieu du XVIe siècle par Julián de Alamíquez, mérite également une visite. En effet, cet édifice est du plus pur style maniériste et le seul exemple d’architecture civile et non militaire de la Renaissance à Murcie. Après les travaux de rénovation réalisés entre 1997 et 1999, il abrite la section archéologique du musée municipal «Jerónimo Molina». Situé au centre-ville, le Casón est l’un des monuments romains tardifs les mieux préservés en Espagne, datant du Ve siècle. Ce panthéon funéraire paléochrétien est remarquable pour son plan en croix grecque, ses deux absides et sa porte latérale située à l’est. Il a été déclaré monument national en 1931 et est devenu un bien d’intérêt culturel en 1998, avec la catégorie de monument historico-artistique en 1982.

Visiter Murcie : El Berro, village perché là haut sur la colline.

À présent, prennons la direction qui nous mènera à la Tour del Rico. Elle est située dans le hameau du même nom, a été construite en 1573 et est exceptionnelle pour être l’un des rares bâtiments en pierre de taille de la région.  Les Cucos, quant à elles, constituent des constructions rurales principalement utilisées comme abris temporaires. Ces structures sont érigées par les agriculteurs eux-mêmes, principalement en «pierre sèche».

Certaines sont crépies à l’extérieur avec de la boue ou de l’enduit pour plus de cohérence. Généralement situés dans la partie nord de la commune, les Cucos présentent une exception remarquable avec le célèbre Cuco de Zacarías, intégralement construit en «pierre sèche», près du quartier d’Alberquilla. Cette construction est non seulement la plus belle de Jumilla, mais également l’une des plus remarquables des provinces voisines.

Visiter Murcia : Les Fiestas de la Primavera, emblématiques et à ne pas manquer !

retraite en espagne
Nous sommes Eduardo et Aleksey, vos chasseurs immobilier en Espagne. Cliquez ici pour découvrir notre service, écrivez nous à info@retraiteenespagne.com pour nous présenter votre projet.

Or, on ne peut parler d’une ville riche en patrimoine sans pointer son art religieux. Visiter Murcia, c’est visiter une grande Histoire, celle où se mélange le patrimoine chrétien, juif et musulman. L’église de Santiago s’impose comme une icône majeure de la ville de Jumilla. Ce somptueux monument central a été érigé en tant que monument national en 1931 et est encadré par un vaste atrium, agrémenté d’un banc continu en pierre taillée. Son sol est recouvert de vieilles dalles qui jadis servaient de stèles funéraires pour les sépultures situées à l’intérieur de l’église. 

Le couvent de Santa Ana del Monte, dont la première édification remonte à 1450, est situé à Santa Ana La Vieja, à proximité de la fontaine réputée pour avoir vu apparaître l’image de la grand-mère du Christ selon la tradition. En raison de dommages causés par les intempéries, il a été déplacé de son emplacement originel pour être installé près de la source d’eau de la Fuente de la Jarra. Le nouveau couvent, inauguré en 1573, est habité par les franciscains pieds nus.

Acheter en Espagne : Les bonnes raisons d’acheter une villa à Murcia !

L’ermitage de San Agustín est le dernier édifice du Camino de Granada, lequel constitue aujourd’hui une barrière psychologique entre la campagne et la ville. Il est d’ailleurs considéré comme une frontière imaginaire par les autorités et le public qui reçoivent ou expédient le Cristo de la Columna de Salzillo lors de leurs pèlerinages à Santa Ana. Ainsi, cette construction s’érige-t-elle en limite symbolique de la ville.

N’oublions pas de découvrir à Jumilla quelques sites emblématiques tels que le théâtre Vico du XIXe siècle, imaginé par l’architecte renommé Justo Millán Espinosa le même qui signa le théâtre Romea de Murcie. Maus aussi, le musée d’ethnographie et de sciences naturelles, les peintures rupestres, ainsi qu’un remarquable site d’empreintes fossiles datant du Miocène supérieur dans la Sierra de la Pedrera, et enfin, l’établissement ibérique de Coimbra del Barranco Ancho situé dans la Sierra de Santa Ana.

Merci pour votre lecture !

Lire les articles de presse qui parlent de notre entreprise «Retraite en Espagne» !

Le Figaro
Le Courrier d’Espagne
Senior Actu
My Sweet Immo
Podcast My Sweet Immo
Planet.fr
L’Opinion


Vous désirez acheter une propriété en Espagne ? Nous sommes les partenaires de confiance pour vous aider dans votre projet !

Votre désir est de vivre en Espagne ? Vous vous posez plein de questions ? Nous vous invitons à rejoindre notre communauté francophone sur Facebook ! En effet, vous y rencontrerez une multitude d’informations et des personnes enchantées de vous aider !

Au travers de notre page Retraite en Espagne, nous vous conseillons, pour acheter une villa en Espagne, comme pour votre expatriation…Nous faisons de votre rêve quelque chose de concret !
Nous sommes chasseurs immobilier, et nous sommes le partenaire de confiance dans votre projet. Découvrez l’intégralité de notre prestation très complète en cliquant ici.

Nos secteurs : les régions d’Alicante, Murcie et Almeria,

Contactez nous à info@retraiteenespagne.com et faîtes nous part de votre projet !

TELECHARGER VOTRE GUIDE GRATUIT

La Retraite en Espagne


Aleksey

Je suis Aleksey Vidal, agent immobilier de Retraite en Espagne. Je suis française de père espagnol. Après avoir partagé ma vie entre l’Espagne et la France, j’ai décidé de m’y installer définitivement fin 2017.Le niveau de vie, la sympathie des gens, le beau temps, tout comme mes racines et ma vie personnelle, ont été les raisons de mon expatriation en Espagne.Je suis une personne enthousiaste, et, en plus de vous aider à rencontrer votre future propriété, j'aspire à vous faire découvrir l'Espagne comme vous ne l'avez jamais vue !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Où nous trouver
Nous sommes agents immobiliers et conseillers, nous vous aidons à réussir avec succès, votre Retraite en Espagne.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
AVANTAGEUn service sur mesure
Nous sommes chasseurs immobilier, c'est à dire que nous établissons pour vous, un service sur mesure. Nous travaillons pour vous, en équipe, afin de vous rencontrer LA propriété de vos rêves, celle, qui vous permettra de pleinement profiter de votre retraite en Espagne !
OUR LOCATIONSWhere to find us
https://retraiteenespagne.com/wp-content/uploads/2019/04/img-footer-map.png
GET IN TOUCHAvantage Social links
Taking seamless key performance indicators offline to maximise the long tail.

Copyright 2020. Tous droits réservés

Copyright 2020. Tous droits réservés