Visiter Almeria : Le Parc de la Sierra Maria

Sierra Maria

Almeria, on pense aussitôt aux fameux déserts, plateau de tournage de western spaghettis. Or, on oublie les espaces verdoyants, de cette belle région. Je suis Aleksey de Retraite en Espagne, et aujourd’hui, nous partons en exploration virtuelle d’un des plus beaux parcs protégés d’Almeria : La Sierra Maria.

La Sierra Maria, un parc unique.

C’est au nord de la Province d’Almeria, que vous rencontrerez le parc naturel Sierra Maria-Los Velez. Celui-ci est voisin avec la région de Murcie (à l’Est) et de Grenade (à l’Ouest). Il s’étale dans les villes de María, Vélez Blanco, Vélez Rubio et Chirivel. La beauté de la Sierra María est d’une beauté spectaculaire, surtout lorsque ses sommets sont couverts de neige. Car oui, dans cette région où l’on pense que l’Hiver n’existe jamais, la neige apparait parfois en altitude. En effet, cette chaine de montagnes, voit certains sommets atteindre une hauteur de 2 045m d’altitude.

Ses massifs, de composition calcaire, ont une prédominance de roches lisses, avec des pentes parfois très raides, fossés… Sa végétation est composée de superbes forêts de pins d’Alep et de chênes verts, des arbres parfois à feuilles caduques. Car la particularité de la Sierra Maria, est de réunir plusieurs « profils« , des zones ombragées, comme parfois désertiques. En outre, une véritable richesse qui la rende, unique.

Sierra Maria

Témoins de notre passé…

La Sierra de Maria protège des grottes millénaires, qui abritent de riches sites archéologiques, pour certains classés patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. La fameuse grotte dite de « Los lettreros » était il semblerait, destinée aux rites religieux et magiques et non un foyer permanent. À l’intérieur de cette grotte unique, on rencontre des peintures rupestres en rouge d’oxyde de fer, datant de plus de 7 500 ans, et dans un état de conservation exeptionel. Le visiteur rencontrera des symboles astronomiques tels que des étoiles, lunes, soleils, comme des scènes de vie quotidienne. De plus, on y rencontre des peintures plus intrigantes, telles que des rassemblements de triangles. Les experts supposent qu’il s’agissait d’une sorte d’arbre généalogique féminin. Le triangle représentant la femme. Il serait en fait, question de sociétés matrilinéaires, où l’identité serait définie par la mère, et non le père.

retraite en espagne

L’emblème d’Almeria : L’Indalo.

Deux figures se remarquent dans les grottes de la Sierra Maria : Le personnage dit « el hechicero » (le sorcier) et le fameux Indalo.
Le premier est le symbole de toute la région : un sorcier à tête de bélier, des faucilles de fermier sur les piques et, éventuellement, un objet que l’on suppose être une cruche en céramique.
De toute évidence, on pense que ce personnage masculin est celui qui a effectué les rites à l’intérieur de la grotte, et peut-être même l’un des auteurs de cette petite chapelle préhistorique. Ou bien une entité divine à laquelle était dédiée la grotte.

Le second personnage à une popularité internationale et est le symbole de toute l’Almeria : l’Indalo. Il existe de nombreuses théories à ce sujet, mais la plus crédible est qu’il représente un chasseur tenant un arc de flèche des deux mains. Une hypothèse émis est qu’il s’agirait d’une amulette attirant la chance à la chasse.

Sierra Maria
L’Autour, est l’un des habitants de la Sierra Maria.

La Sierra Maria, sanctuaire pour la faune et la flore.

Mais les grottes, en plus d’être témoins de notre passé et notre histoire, sont aussi de véritables abri et terreau pour certaines espèces de flore. Vous pourrez rencontrer des espèces telle que l’orchidée qui apprécie les espaces humides, comme des plantes résistantes à des fortes chaleurs comme la Sideritis stachydioides. Comme vous le comprendrez, la Sierra Maria offre un véritable éventails d’espèces de flore, qui raviront les amoureux de la nature.

La Sierre Maria, est aussi le sanctuaire d’une faune farouchement protégée. Plus d’une centaine d’espèce d’oiseaux l’ont choisie comme refuge. On y rencontre le chat sauvage, la genette, la tortue de terre… L’un des rapaces « phare » du parc de la Sierra Maria est l’Autour, à celui-ci s’ajoute plusieurs races de chouettes, le faucon pèlerin, l’aigle royal, le Grand duc et bien d’autres… En soit, un véritable régal pour les amateurs d’ornithologie.

Détentrice de trésor du patrimoine.

Aux abords du Parc de la Sierra Maria, vous rencontrerez une monument emblématique de splendeur passée d’Almeria : Le château de Velez-Blanco. Cet édifice passionnant, dans un état de conservation remarquable, fait l’objet de deux de nos articles. Si vous désirez connaître l’histoire du château de Velez-Blanco, cliquez ici.
Ce monument fut aussi le théâtre d’une aventure rocambolesque. Démantelé en partie, on le « retrouve » exposé à New-York ainsi que dans les fonds de collection du Musée des Art déco de Paris. Pour découvrir cette épopée, cliquez ici.

Merci pour votre lecture !


Vous désirez acheter une propriété en Espagne ? Nous sommes les bonnes personnes pour vous aider dans votre projet !

Votre désir est de vivre en Espagne ? Vous vous posez plein de questions ? Nous vous invitons à rejoindre notre communauté francophone sur Facebook ! En effet, vous y rencontrerez une multitude d’informations et des personnes enchantées de vous aider !

Au travers de notre page Retraite en Espagne, nous vous conseillons, pour acheter une villa en Espagne, comme pour votre expatriation…Nous faisons de votre rêve quelque chose de concret !
Nous sommes chasseurs immobilier, et nous sommes le partenaire de confiance dans votre projet. Découvrez l’intégralité de notre prestation très complète en cliquant ici.

Nos secteurs : les régions d’Alicante, Murcie et Almeria,

Contactez nous à info@retraiteenespagne.com et faîtes nous part de votre projet !

TELECHARGER VOTRE GUIDE GRATUIT

La Retraite en Espagne


Hidden Content

2 réflexions au sujet de “Visiter Almeria : Le Parc de la Sierra Maria”

  1. Comme de quoi, on en apprend tous les jours, je ne pensais pas qu’il pouvait y avoir de la neige dans cette partie de l’Espagne. Ce sera une des nos destination lorsque nous serons par ici. Le semaine prochaine nous allons à Alméria mais je ne crois pas que l’on aura le temps d’y aller. Car comme j’ai pu le voir dans tes différents reportages, il y a beaucoup de chose à voir et on aura pas le temps de tout faire, il faut en laisser pour plus tard. Merci pour toutes les infos que tu nous donnes.

    Répondre
  2. J’adore, je ne me lasse pas de tes reportages. Dommage que certains vestiges aient été disséminés aux 4 coins du globe, leurs places devraient être dans les musées espagnols. Quel site fabuleux ! Quels paysages ! Tout est superbe.

    Répondre

Laisser un commentaire