Visiter Almeria : Cet édifice qui a inspiré Federico Garcia Lorca

Bienvenue dans la rubrique de notre blog « Visiter Almeria » ! Nous parlons aujourd’hui d’un édifice emblématique de la région, qui entretient une relation étroite avec l’art espagnol et au delà des frontières ibériques. Il s’agit du Cortijo del Fraile. Nos lecteurs les plus aguerris, de mon journal que vous pouvez consulter en cliquant ici, savent que j’apprécie beaucoup Federico Garcia Lorca. Impossible pour moi, de vous parler d’Almeria, sans vous présenter un lieux et une histoire qui ont inspiré l’un de mes artistes préférés. Je suis Aleksey, chasseur immobilier pour Retraite en Espagne. Au travers de notre blog, nous parlons de démarches administratives, impôts, comment acheter en Espagne, mais aussi de tourisme et faits culturels. Bonne découverte à vous, pensez à nous rejoindre dans notre groupe facebook en cliquant ici !

cortijo del fraile visiter almeria
Le cortijo del Fraile – Getty image

Liser notre article : Visiter Almeria, la Isleta del Moro, petit village de pêcheurs

Le Cortijo del Fraile est une ferme en étant d’abandon, avec un terrain de1 800 acres. Construite au XVIIIe siècle par les frères du couvent de Santo Domingo de Almeria (d’où le nom « fraile » qui signifie moine) la ferme était un important centre agricole. En 1836, elle a été divisée entre plusieurs propriétaires à la suite de la confiscation ecclésiastique de Mendizábal, et elle a finalement été vendue à une famille d’Almeria qui l’a utilisée jusque dans les années 1980.

Le Cortijo del Fraile, est situé dans une plaine balayée par les vents, ambiance western, au au nord-ouest de Rodalquilar à Almeria. La construction, représentative de l’architecture traditionnelle, se compose d’une grande cour centrale autour de laquelle se trouvent la maison principale, les maisons des métayers et du berger, un oratoire public, un patio, un beffroi, une crypte funéraire avec douze niches, des corrals, des granges, des puits et des citernes. La végétation (cactus, eucalyptus) errent entre les bâtiments.

L’histoire d’un crime qui a donné naissance à Noces de sang.

Cependant, ce n’est pas pour ses qualités architecturales que le Cortijo est connu. Cela me fait de la peine de vous l’écrire, mais de magnifiques propriétés de ce genre, abandonnées, il y en a plein en Espagne. Mon amour pour les vieilles maisons, est ancré en moi. J’ai écrit un article sur les vieilles maisons espagnoles que vous pouvez lire en cliquant ici.

Revenons au sujet, la ferme est connue pour un incident qui s’est produit en juillet 1928 : le « crime de Nijar ». En effet, à cette époque vivait dans cette demeure une jeune femme nommée Francisca Cañadas. Son père avait promis la main de sa fille à un ouvrier, mais elle était amoureuse de son cousin Francisco et ils ont pris la fuite ensemble. Malheureusement pour eux, ils ont été rattrapés par le frère du marié qui a abattu Francisco d’une balle dans la tête. Francisca n’est pas sortie indemne, mais elle a survécu à une violente bastonnade. Ayant bafoué l’honneur de la famille, elle aura mené une vie triste et solitaire jusqu’à sa mort en 1987.

retraite en Espagne
Nous sommes Eduardo et Aleksey, vos chasseurs immobilier en Espagne. Cliquez ici pour découvrir notre service, écrivez nous à info@retraiteenespagne.com pour nous présenter votre projet.

Lisez notre article : Visiter Almeria : les choses cool à faire dans la région

Federico Garcia Lorca à découvert ce fait divers en lisant le journal. On vous présente l’artiste, comme un poète, cependant, il était un artiste accompli et accordait un intérêt particuliers aux traditions espagnoles et… à la condition de la femme. Nous pouvons le considérer comme un féministe engagé au travers de ses écrits, comme l’ont prouvé La Maison de Bernarda Alba, ou encore Yerma. Toujours, Lorca s’est placé du côté de la femme, révélant de façon plus ou moins flagrante, les inégalités de sexe de l’époque.

Parenthèse : La femme était cantonnée à un rôle d’épouse, ménagère et génitrice, une sorte de marchandise qui n’avait pas le droit à la parole. D’ailleurs, on ne disait pas par exemple : Maria Carvajal Rodriguez, mais la femme de Carvajal. Cette image de la femme soumise, perdure dans l’inconscients des étrangers, qui pensent que les espagnols sont de monstrueux machos et les femmes espagnoles obéissantes à leur mari. Autant vous dire que désormais l’Espagne est en avance sur la France et la Belgique, en terme d’égalité, sécurité, nous en parlons dans cet article, et cet article. De plus, l’Espagne est l’un des pays les plus sûrs, nous en avons parlé dans d’anciens articles.

Lisez notre interview pour le Courrier d’Espagne, cliquez ici

Donc, pour son époque, Garcia Lorca était très avant-gardiste. Ce fait divers, d’une femme contrainte à un mariage arrangé par deux hommes, obligée à un destin malheureux, à inspiré une pièce de théâtre Bodas de Sangre (Noces de sang) dont la première à eu lieu en 1933.
Toujours dans l’inspiration de cette ferme et son histoire tragique, Carmen de Burgos à écrit en 1931 le roman « Puñal de claveles » que je vous recommande aussi au passage de lire.

Visiter Almeria, c’est voyager dans un plateau de tournage, marcher dans un musée

Le cortijo del fraile à aussi été un plateau de tournage pour de nombreux film comme le fameux « Le bon, la brute et le truand« . On pense également à des films tel que « Pour quelques dollars de plus, Une balle pour le général » « Ace High ». En outre, le crime de Nijar à aussi inspiré un film, la Novia (que j’ai adoré) avec Imna Cuesta. Dépouillement. Symbolisme. Belles images, sont au rendez-vous pour ce petit bijou du cinéma.

Visiter Almeria, c’est avoir le privilège de voyager dans un plateau de tournage, de marcher dans un musée. Encore actuellement, le cortijo del fraile inspire les artistes, les photographes de passage passionnés d’histoire et exploration urbaines y font escale. C’est aussi un arrêt, pour ceux qui, comme moi, font un « pèlerinage » sur la vie et l’oeuvre de Federico Garcia Lorca.

Merci pour votre lecture !


Vous désirez acheter une propriété en Espagne ? Nous sommes les bonnes personnes pour vous aider dans votre projet !

Votre désir est de vivre en Espagne ? Vous vous posez plein de questions ? Nous vous invitons à rejoindre notre communauté francophone sur Facebook ! En effet, vous y rencontrerez une multitude d’informations et des personnes enchantées de vous aider !

Au travers de notre page Retraite en Espagne, nous vous conseillons, pour acheter une villa en Espagne, comme pour votre expatriation…Nous faisons de votre rêve quelque chose de concret !
Nous sommes chasseurs immobilier, et nous sommes le partenaire de confiance dans votre projet. Découvrez l’intégralité de notre prestation très complète en cliquant ici.

Nos secteurs : les régions d’Alicante, Murcie et Almeria,

Contactez nous à info@retraiteenespagne.com et faîtes nous part de votre projet !

TELECHARGER VOTRE GUIDE GRATUIT

La Retraite en Espagne


Hidden Content

1 réflexion au sujet de « Visiter Almeria : Cet édifice qui a inspiré Federico Garcia Lorca »

Laisser un commentaire