LES COULISSES DU CARNAVAL EN ESPAGNE (Part.1)

Nous sommes reçus en ce dimanche 9 février 2020 , par Juan José Martinez, styliste et créateur. C’est un immense privilège qui nous est accordé, à nous, Retraite en Espagne, que de rentrer dans les coulisses du carnaval et de passer la porte de cet atelier. Le lieux n’est pas ouvert au public. De plus, il est interdit aux personnes ne défilant pas pour le Carnaval, de voir les costumes avant le défilé. 

Nous sommes à Totana, et le carnaval commence le 20 février..

Juan José Martinez, styliste et créateur, nous ouvre la porte des coulisses du Carnaval.

Juan Jo est très sollicité. Il s’est fait une place et un nom dans la création de costume. Il explique qu’il doit souvent refuser des commandes de costumes concernant le carnaval… Car Juan Jo et son équipe ont déjà beaucoup de travail. Pour preuve, il sortira de son atelier, comme chaque années, plus de 1000 costumes…

« Si tu n’es pas passionné, tu ne peux pas faire ce travail. En plus de ne pas compter tes heures, tu es vraiment sous pression. »

En effet, en plus de la passion, son travail demande beaucoup d’investissement. Nous sommes à 15 jours du Carnaval de Totana, Juan Jo rentre chez lui vers minuit et dès les 7 heures du matin est dans son atelier. Il se réveille parfois dans la nuit, pour aller prendre des notes sur la modification d’un costume.

Le stress est omniprésent, même les jours de défilé, auquel il assiste religieusement. Pour deux raisons : la première, pouvoir intervenir en cas de problème avec un costume. La seconde, pour se délecter de son travail réussi, ainsi que de celui de son équipe.
Il s’avère que Juan Jo design et confectionne les costumes du carnaval de Totana, Lorca, Mazarron, Alhama de Murcia, le prestigieux carnaval d’Aguilas et plus encore..
Vous aimez le Carnaval en Espagne ? Cliquez ici !

Le travail de styliste

Juan Jo travaille de plusieurs façon.
Soit une peña (équipe) lui apporte une planche présentant le costume, déjà réalisée par un styliste.
Ou bien, une peña le consulte et lui présente l’idée initiale du projet et lui demande d’effectuer un travail de styliste.
Dans les deux cas, c’est toujours un défi pour Juan Jo. Il nous explique que parfois, il doit réaliser des costumes compliqués, que d’autres stylistes ont refusé de réaliser. Ce sont ces costumes, que lui préfère. En temps que véritable artiste, Juan Jo aime relever des défis et c’est ainsi qu’il profite pleinement de son travail et de sa créativité.

Nous suivons Juan Jo dans son atelier, qui nous montre son book ainsi que de nombreux tissus. Il est rare que ces derniers ne soient modifiés pour les besoins d’un costume. Ils seront teint, cousus, contre-collés, plissés…
« Nous devons adapter le tissus au costume. Il ne s’agit pas d’un défilé immobile mais d’un défilé où l’on danse plusieurs heures. Parfois, on crée un costume spécifiquement pour une danse. On travaille en colaboration avec le chorégraphe ».

L’objectif d’un costume ? Être beau, fonctionnel, et léger.

carnaval espagne Murcia
Un des costumes crée par Juan José Martinez. Crédit photo Federación de Peñas del Carnaval de Totana (franchi.es)

Un travail d’ingénieur

Juan Jo nous déroule de nombreux tissus. Ils sont rarement utilisé « brut » et font souvent objet de modifications astucieuses. « Parfois, il s’agit de simple coloration, on passe aussi par l’impression, voir, on change la texture même d’un tissus. Par exemple, nous avons des tissus qui ne sont pas extensibles. D’autres dont le tombé « ne rend pas » et nous devons les associer ou les coller sur d’autres tissus. Nous devons sérieusement faire preuve d’imagination.« 

Il nous présente un tissus, qui de base était blanc, et qui désormais ressemble à de la peau de crocodile, un peu verte et avec du relief. Astucieux mélange de silicones. D’autres tissus sont entièrement brodé de pierres et de perles, à la main. 
Je suis admirative face à l’énumération d’astuce que nous présente Juan Jo. À ce niveau, ce n’est plus de la couture, c’est de la magie.

La réalisation d’un costume/

En plus d’avoir une équipe de couturières, Juan jo travaille avec le modiste, chapelier, créateur et styliste Pedro Mulero (ici notre rencontre).
Le travail de Pedro (en ce qui concerne le carnaval) consiste à réaliser des coiffes ainsi que les accessoires des costumes. Les deux hommes collaborent ensemble n’hésitent pas à se consulter en cas de doute.

Voici ci dessous, un de mes costumes préféré qui fut réalisé par les deux artistes

carnaval espagne
De nuit.
carnaval totana
De jour.

Juan Jo explique que le tissus argenté est extensible (Lycra) mais que les bandes à strass, quant à elle, ne le sont pas. Il a donc du adapter le prototype en regardant danser un participant. Repérer les points de tensions du tissus. S’assurer que le costume soit suffisamment ample (tout en étant près du corps) et supporte toute une chorégraphie.
Ensuite, c’est à Pedro d’apporter sa touche. Ce qui ressemble à du métal est en fait un papier plastifié épais. Sous cette cage thoracique de faux métal, se niche un système d’éclairage.
Vous imaginez la complexité de ce costume ?
Et bien, les deux hommes l’ont réalisé. Voici la vidéo de la Peña Sueño de Papel en action.

Un costume crée par Juan José Martinez et Pedro Mulero pour la Peña Sueño de Papel

« Il faut penser rapidement, et efficacement. Les préparations du carnaval ont lieux environ 6 mois avant le carnaval. Les costumes doivent être léger, extensibles. Il y a une étroite collaboration avec les chorégraphes »

LES COULISSES DU CARNAVAL EN ESPAGNE
Un costume crée par Juan José Martinez et Pedro Mulero

Les peñas dont les costumes et la chorégraphie auront été le plus apprécié peuvent gagner un prix, qui leur permettra de couvrir tout les frais concernant la confection du costume. « Plus que de l’argent, gagner un prix, c’est la reconnaissance de tout un travail, de beaucoup d’effort. Je pense que pour les peñas, la reconnaissance est plus importante »

Un véritable investissement.

Mais je vous vois venir. Vous vous demandez quel est le prix de ces costumes ? De 500 euros à plusieurs milliers d’euros. Le styliste est conscient des sommes d’argent importantes économisée spécialement pour le carnaval en Espagne. Comme il sait que les participants paient eux même leur costume. C’est une source de stress supplémentaire : il ne faut pas décevoir le client, et qui faux respecter son budget.
Le prix inclu les chaussures, le maquillage. Juan Jo nous explique que chaque peña, dispose d’une maquilleuse. Celle-ci commence à préparer les participants parfois même de nuit, vers les 4h/5heures du matin… Un investissement pour quelques heures de danses…Une raison de plus, pour apprécier encore plus ce magnifique spectacle, gratuit et conçu, pour l’amusement, et le bonheur des yeux.

retraite en espagne
Nous sommes Eduardo et Aleksey, vos chasseurs immobilier en Espagne. Cliquez ici pour découvrir notre service, écrivez nous à info@retraiteenespagne.com pour nous présenter votre projet.

Les plus créations les plus originales seront choisies pour « L’entiero de la Sardina », invitées à défiler dans une autre ville, et/ou pour les carnavals d’été.
« Mes costumes terminent stockés. Je les garde, en souvenir, parfois je réutilise des éléments » nous explique Laura, apprentie chez Juan Jo. Elle nous exprime sa déception de ne pouvoir défiler cette année pour le carnaval, car elle passe des examens à l’Université. Je vois ses yeux pétiller lorsqu’elle me raconte, son expérience avec le carnaval : « Beaucoup d’effort, de doutes, mais au final, c’est une expérience qui en vaut la peine. »

sueño de papel
Un costume crée par Juan José Martinez et Pedro Mulero

D’où viens l’inspiration ?

« Le Carnaval de Totana commence à sérieusement attirer les foules, pour son originalité » nous explique Juan Jo. Contrairement à Aguilas, où les plumes et strass dominent dans le spectacle, le Carnaval de Totana est plus axé sur des thématiques. 

Les inspirations ? Le cinéma. La musique. La nature. Les cultures d’autres pays.
« Internet est une source d’informations, on s’en inspire beaucoup » ajoute Juan Jo.
Le tout est retransmis par d’audacieux costumes, où se rencontrent couture classique et nouvelles technologies. Mais il y a aussi des costumes plus « humoristique ». Juan Jo s’inspire des tenues de rafale carra pour certains costumes. Parce qu’au carnaval, on aime rire. On aime aussi parodier. 

Tout le monde peux participer ?

Pas besoin d’être natif espagnol pour participer au carnaval. Il suffit d’être minimum 7 personnes pour pouvoir défiler. Ce qui est génial, en Espagne, c’est que tout le monde peux défiler, qu’importe son sexe, son genre, son poids et son âge. Vous pouvez recourir aux services de professionnel comme Pedro Mulero et Juan José Martinez, ou bien confectionner vous même vos costumes. On ne sait pas danser ? Il n’y a pas d’obligation de danser. On peux apprendre.

Bonne nouvelle : il n’y a pas encore de peña d’expatriés. Et si, nous en formions une ?

Nous passerons plus d’une heure dans l’atelier. Ce lieux est pour moi, synonyme d’émerveillement. Machines à coudre. Bobines de fils. Rouleaux de tissus. Tant de textures, dans de couleurs, tant de possibilités, condensées en un même endroit. Je me sens un peu émue, c’est ici où tout un spectacle prend forme. 

Alors que des rêves prennent place dans ma tête, nous sommes déjà dans la voiture de Juan José, direction l’atelier de Pedro Mulero. L’article est en cours de rédaction, un peu de patience…

L’équipe de Retraite en Espagne remercie du fond du coeur Monsieur Juan José Martinez, pour sa grande gentillesse. Merci de nous avoir accordé une interview et de nous avoir autorisé à filmer son atelier. Merci !

Lire les articles de presse qui parlent de notre entreprise «Retraite en Espagne» !

Le Courrier d’Espagne
Senior Actu
My Sweet Immo
Podcast My Sweet Immo
Planet.fr
L’Opinion

Merci pour votre lecture !


Vous désirez acheter une propriété en Espagne ? Nous sommes les bonnes personnes pour vous aider dans votre projet !

Votre désir est de vivre en Espagne ? Vous vous posez plein de questions ? Nous vous invitons à rejoindre notre communauté francophone sur Facebook ! En effet, vous y rencontrerez une multitude d’informations et des personnes enchantées de vous aider !

Au travers de notre page Retraite en Espagne, nous vous conseillons, pour acheter une villa en Espagne, comme pour votre expatriation…Nous faisons de votre rêve quelque chose de concret !
Nous sommes chasseurs immobilier, et nous sommes le partenaire de confiance dans votre projet. Découvrez l’intégralité de notre prestation très complète en cliquant ici.

Nos secteurs : les régions d’Alicante, Murcie et Almeria
Contactez nous à info@retraiteenespagne.com et faîtes nous part de votre projet !

🎉

TELECHARGER VOTRE GUIDE GRATUIT

La Retraite en Espagne


Hidden Content

5 réflexions au sujet de “LES COULISSES DU CARNAVAL EN ESPAGNE (Part.1)”

  1. My spouse and i were so glad Michael managed to complete his basic research out of the precious recommendations he discovered from your own web pages. It’s not at all simplistic to simply always be offering ideas which usually the others could have been trying to sell. And we also acknowledge we now have the website owner to be grateful to for that. The most important explanations you made, the easy website navigation, the friendships you aid to engender – it is most excellent, and it is aiding our son in addition to the family consider that the subject matter is excellent, which is certainly extraordinarily important. Thanks for all the pieces!

    Répondre
  2. Buenas noches, mi nombre es lila, soy francesa, mi trabajo de costura es de más de 30 años de trabajo, soy una apasionada de los disfraces de carnaval y quería unirme a su grupo, especialmente en el taller de costura, soy una apasionada de los trajes tradicionales venecianos

    Répondre
    • Bonjour Lila,
      Nous serions ravis de vous aider mais il s’agit simplement d’un article mettant en avant culture et savoir-faire local, nous ne défilons pas. Via un moteur de recherche, marquez le nom de la ville + le mot « Sastre » « Costura Carnaval » et vous trouverez votre bonheur. Votre enjouement et désir de contribution nous a fait sincèrement plaisir. Nous avons dans notre groupe facebook, des francophones intégrés en Espagne faisant partie de « peña » (équipe) et défilant pour le carnaval. Voici le liens facebook, rejoignez-nous et formulez votre requête dans notre groupe. https://www.facebook.com/groups/469850913826778
      À bientôt !
      Bien cordialement
      Aleksey Vidal

      Répondre

Laisser un commentaire