Carnaval en Espagne : À Alsasua, le carnaval le plus terrifiant d’Espagne

Vous rencontrerez en Espagne de nombreux carnavals où, en plus de vous amuser, vous serez séduit par l’audace des spectacles.
Néanmoins, l’aspect « Rio de janeiro » auxquels de nombreux carnavals aspirent, n’est pas du goût de tous… Si vous êtes en quête d’authenticité, la ville d’Alsasua (Navarra) conserve la mémoire vivante de ce qu’était autrefois, le carnaval…

Que vous veniez en vacances, ou que vous passiez votre Retraite en Espagne, ne manquez pas cet évenement unique en son genre qui aura lieu du 19 au 26 février 2023. Pour plus d’informations sur l’organisation, cliquez ici. Je suis Aleksey, chasseur immobilier pour Retraite en Espagne. Au travers de notre blog, nous parlons de démarches administratives, impôts, comment acheter en Espagne, mais aussi de tourisme et faits culturels. C’est avec plaisir que je vous présente ce carnaval secret, que je déconseille aux âmes sensibles ainsi qu’aux enfants en bas âge, car il peut s’avérer être choquant. Bonne découverte à vous, pensez à nous rejoindre dans notre groupe facebook en cliquant ici !

Momotxorros – Gettyimage


D’un carnaval oublié au statut de Fête d’Intérêt Touristique Régionale.

Nous voici au milieu des bruits rutilants des cloches. Les bonds des habitants se calquent sur les sons des tambours. De nombreuses personnes ont le visage recouvert de sang. D’autres portent des ossements, des cornes. Des cris se joignent aux percussions. Pourquoi ? « C’est pour réveiller le Printemps et avertir que l’hiver se termine », explique José Javier Agirrebengoa, qui est l’une des personnes qui a permis la « résurrection » du Carnaval de Alsasua. Il à la soixantaine, l’air bonnard, un oeil à demi fermé. Il fait partit de ceux qui ont sauvé ce rituel de l’oubli. Dans les années 30, le carnaval d’Alsasua à été interdit. José Javier à permis, avec d’autres, le retour de cette fête hautement païenne, dans les années 80.

Donc non, rassurez vous, vous ne vous trouvez pas dans un scénario digne d’un film d’horreur tourné en huis-clos. Vous voici dans l’Espagne secrète : le Carnaval d’Alsasua , et vous assistez à l’essence même, du carnaval.
L’évenement attire de nombreux, qui se joignent avec quand même un peu d’hésitation, à un bien mystérieux Sabbat.

Gettyimage

Le personnage phare : Le Momotxorro.

Vous remarquez un personnage avec d’immenses cornes et une fourche. Il s’agit du Momotxorro, et il est le personnage le plus violent du carnaval basque. En effet, celui-ci associé à la violence sexuelle et à la fécondité. Le Momotxorro à la visage recouvert de poils de cheval et de sang. Ils porte une chemise blanche tachée de sang, et est vêtu de peaux de mouton.Son pantalon est bleu, il porte des chaussettes blanches et des sandales. Il fait du bruit avec des cloches cousues à même ses peaux de moutons, ou bien accrochées autour de sa taille. Il est censé agresser toutes les personnes se trouvant sur son chemin, en leur donnant, accessoirement, des coups de fourches. Oui, il à terriblement l’air avenant, je vous l’accorde….

Retour à la lumière d’une Espagne secrète : Le carnaval d’Alsasua.

D’après les mémoires récoltées par José Javier, les Momotxorro autrefois, pillaient les habitants et commettaient des agressions sexuelles. C’est pour cette raison, que lorsque le carnaval est de nouveau apparu dans les années 80, il fut mal reçu par les personnes agées.
Certaines personnes mal attentionnées, profitaient du fait d’être masquées, pour infliger aux autres des sévices.

alsasua
Personnage du carnaval d’Alsasua – Gettyimage

Donc, rassurez-vous, depuis, le carnaval à bien changé. Bien que les Momotxorros soient encore vêtus de peaux, d’ossements, et recouverts de sang, ils n’agressent plus personne. En revanche, ils crient sur tout ce qui croise leur chemin. Les Momotxorros peuvent aussi venir vous attraper, et vous frapper (mais pas trop fort non plus) avec une branche ou une fourche.
Certaines théories relient les Momotxorros aux lupercales romaines : sacrifice d’animal, être habillé de peaux de bêtes, s’abandonner à l’ivresse, faire de la musique, pousser des cris…

Un « rituel » suivis de tous.

Adultes et enfants, se recouvrent le visage de sang. Les affres du temps ont effacé de la mémoire collective, la véritable signification de ce geste. On suppose qu’autre fois, l’on sacrifiait un animal, on se recouvrait de son sang dans l’optique de transcender la mort.

Mais il n’y a pas que le Momotxorros. Vous croiserez le Juantramposo, personnage énorme représentant un berger et la transition de l’hiver vers le printemps, le Maskaritak un personnage inquiétant qui à son visage dissimulé sous un tissus. Dans le cortège, il y également une personne incarnant un bouc et les sorginak, qui sont des sorcières.
Le bouc, qui est baladé dans une remorque, s’en échappe parfois et poursuit des personnes (qui n’ont rien demandé). Il effectue des bonds ou des danses lascives (et un peu grotesques aussi) en balançant en avant ses attributs masculin super dotés. Si vous le croisez au top de sa forme, vous l’entendrez pousser des hurlements lubriques. 

alsasua
Jeune garçon habillé en momotxorro – Gettyimage

Une origine antique ?

Mais retournons auprès des personnages phares du carnaval d’Alsasua : Les Momotxorros dansent au son des cloches, au rythme des tambours. Cette performance était censé effrayer les créatures démoniaques, et les renvoyer au centre de la terre.
Les Momotxorros doivent boire beaucoup d’alcool, pour continuer au mieux la fête. Si vous avez quelques connaissances en matière d’histoire et de théologie, vous remarquerez que le déroulement de ce carnaval ressemble fortement aux rituels païen et primitifs. Il rappelle aussi les fêtes traditionnelles de Roumanie et de Bulgarie. vous constaterez le rapprochement fait entre les Busojárás d’Hongrie et le carnaval traditionnel de Bulgarie (extraits issus de cette magnifique vidéo)


Il est incroyable, que le village ai su protéger et conserver son identité. « Nous n’avons rien d’écrit, nous avons dû interroger les anciens, c’est ainsi que la mémoire s’est transmise. On sait que l’origine du carnaval et de ses rituels, vient de rites antiques. On pense aux lupercales romaines : sacrifice d’animal, être vêtus de peaux de bêtes, faire de la musique, pousser des cris, célébrer la fertilité… Voila notre conclusion »  » explique José Javier.

retraite en espagne
Nous sommes Eduardo et Aleksey, vos chasseurs immobilier en Espagne. Cliquez ici pour découvrir notre service, écrivez nous à info@retraiteenespagne.com pour nous présenter votre projet.

Pourquoi le Carnaval d’Alsasua ?


J’ai découvert le Carnaval d’Alsasua durant des recherches en relation avec l’Histoire et le Patrimoine espagnol. En réalité, étudier, la culture populaire, l’Histoire est l’un de mes hobbys.
Et vous remarquerez, que j’adore partager cette passion avec vous !

J’étais habituée au carnaval d’Aguilas, où les plumes, le glamour, voir même le « sexy » domine l’évènement.Or, même si j’apprécie ces carnavals plus paillettes, j’aime « varier » et me rapprocher de l’essence même de la culture espagnole, de fêtes ancestrales. Lorsque je suis « tombée » sur le Carnaval d’Alsasua, je me suis aussitôt lancée dans une recherche, assez épineuse et pas si simple… La majorité des documents concernants ce carnaval sont en fait écrit en Euskara (langue que je ne connais pas.)
J’espère que cette découverte vous aura plue. Si vous assistez à ce carnaval, nous serions enchanté de publier votre témoignage !

Lire les articles de presse qui parlent de notre entreprise «Retraite en Espagne» !

Le Courrier d’Espagne
Senior Actu
My Sweet Immo
Podcast My Sweet Immo
Planet.fr
L’Opinion

Merci pour votre lecture !


Vous désirez acheter une propriété en Espagne ? Nous sommes les bonnes personnes pour vous aider dans votre projet !

Votre désir est de vivre en Espagne ? Vous vous posez plein de questions ? Nous vous invitons à rejoindre notre communauté francophone sur Facebook ! En effet, vous y rencontrerez une multitude d’informations et des personnes enchantées de vous aider !

Au travers de notre page Retraite en Espagne, nous vous conseillons, pour acheter une villa en Espagne, comme pour votre expatriation…Nous faisons de votre rêve quelque chose de concret !
Nous sommes chasseurs immobilier, et nous sommes le partenaire de confiance dans votre projet. Découvrez l’intégralité de notre prestation très complète en cliquant ici.

Nos secteurs : les régions d’Alicante, Murcie et Almeria.
Contactez nous à info@retraiteenespagne.com et faîtes nous part de votre projet !


TELECHARGER VOTRE GUIDE GRATUIT

La Retraite en Espagne


Hidden Content

Laisser un commentaire