Visiter Alicante : 7 châteaux d’Alicante (part I)

châteaux d'alicante

La province d’Alicante est indéniablement, une terre de châteaux. En effet, plus de 230 forteresses, fortifications, tours défensives, fortins et batteries peuplent la Costa Blanca, et représentent une partie très importante du patrimoine culturel espagnol.
J’ai spécialement sélectionné pour vous, chers lecteurs, 7 châteaux de la région d’Alicante !

retraite en espagne

1. Le château de Santa Barbara (Alicante)

Le château de Santa Barbara cumule bien des particularités. L’une est, qu’a l’endroit où il est construit, soit sur la montagne de Benacantil, à 167 mètres au-dessus du niveau de la mer, l’on à découvert de nombreux vestiges. Il s’agit de traces de toutes les cultures qui sont passées par Alicante, et l’on a recensé une occupation depuis la Préhistoire ! On doit cela en partie, à sa position stratégique, d’où l’on a une très large vue panoramique tant sur mer que sur terre.

Cependant, la forteresse date du IXe siècle, celle-ci à été construite pendant la domination musulmane. Au milieu du XIIIe siècle, Alfonso X le Sage, prend la forteresse le jour de la Santa Barbara, et en hommage à la Sainte, il baptise le lieux Santa Barbara. Au cours des XIVe et XVe siècles, la forteresse à connu plusieurs modifications avant d’être « stabilisée » par de derniers ouvrages, sous Felipe II.

châteaux d'alicante

Le château à connu des bombardements français en 1691, à été occupé par les anglais pendant la guerre de Sucession d’Espagne. Ensuite, il fut à nouveau bombardé par les cantonalistas en 1873, et il a vu son activité militaire diminuer au XVIIIe siècle. Pendant la guerre Civile, il fut utilisé comme prison, pour ensuite tomber dans l’abandon jusqu’en 1963, année de son ouverture au public. Désormais, vous pouvez visiter l’édifice, profiter d’une magnifique vue sur la Costa Blanca.

châteaux d'alicante

2. Le château de Dénia, Dénia

Il surplombe un port, et cette situation lui donne un petit côté « Carte postale » très apprécié. Il est vrai que lorsque l’on dit « Dénia » l’on pense directement au château, qui est avec celui de Santa Barbara de Alicante, l’un des plus grands de la province d’Alicante. La construction est d’origine islamique (XIe siècle) et l’on a retrouvé autour du château, des vestiges de l’ancienne colonie romaine de Diannum.

Après la reconquête chrétienne de la ville, le château a connu des modifications. Au XVe siècle, il fut construit la Tour Roja et de la Tour dell Consel. Ce nom vient tout simplement du fait que cette dernière fut pendant des siècles, un lieux de réunion pour les citoyens de Dénia.

À la Renaissance, le palais du Gouverneur et des édifices de nature défensives ont été construit. C’est d’ailleurs dans le Palais du gouverneur que vous rencontrerez le musée archéologique. Bien que la guerre de succession au XIXe siècle à endommagé et détruit en grande partie le château de Dénia, celui-ci demeure sur son rocher, et continue de provoquer l’admiration des visiteurs.

châteaux d'alicante

Le château de l’Atalaya (Villena) l’un des plus beaux châteaux d’Alicante

Le château de l’Atalaya est une construction, supposée d’origine musulmane. Il est situé dans la ville de Villena. En plus d’être l’un des châteaux d’Alicante les plus majestueux, il fait partit de ceux les mieux conservé. Actuellement, il est considéré comme un Bien d’Intérêt Culturel (BIC), il est également classé Monument Historique-Artistique appartenant au Trésor National Artistique depuis 1931.

On ne sait exactement quand furent posées les premières pierre du château. Cependant, il est mentionné dès les archives à partir de 1172 et l’on pense qu’autrefois, à la place du château, se trouvait une construction d’origine romaine… Concrètement, cette forteresse fut assiégée et prise en 1240 par Jacques Ier d’Aragon, avec l’aide de chevaliers catalans et les ordres des chevaliers des Templiers.

Cependant, la plus grande partie du bâtiment est en réalité une dépendance et une rénovation du XVe siècle, qui l’a transformé en château-palais, avec son grand donjon. Actuellement, l’édifice est ouvert aux visites, et fait la fierté des habitants de Villena

retraite en espagne

Le château de Petrer (Petrer)

Petrer et Elda sont deux villes voisines situées à un endroit stratégique car c’était l’un des passages du plateau vers les terres de Valence. Comme de nombreux châteaux en Espagne, la construction est d’origine musulmane (XIIe ou XIIIe siècle). Néanmoins, ses fondations remontent à l’âge du bronze et à la période ibéro-romaine. Mais ce n’est qu’à l’époque musulmane que le châteaux de Petrer est devenu un important établissement.
Après avoir appartenu à la Castille (traité d’Almizra en 1244) il est en 1305, rendu au au royaume de Valence.

Au cours des XVIIIe et XIXe siècles, le château a subi une grande détérioration. En effet il a été en quelque sorte, « démantelé« , ses pierres ont été utilisées pour la construction de nombreuses maisons et bâtiments à Petrer. Le château de Petrer à souffert aussi de problèmes de conservation, notamment à cause de l’humidité, et de construction troglodytes sous ses fondations.

Sa caractéristique la plus remarquable est sans aucun doute, sa grande tour carrée de deux étages et un sous-sol, qui était une citerne à l’époque islamique. Ensuite, elle fut utilisée par les chrétiens comme prison, et ces derniers ont construit une plus grande citerne à côté de la même tour. Cette tour possède également une grande salle voûtée, qui a dû être le théâtre de la fête du seigneur féodal. Aujourd’hui, cette pièce est utilisée pour célébrer les mariages civils. Le château de Petrer est ouvert à la visite, alors, en avant !

acheter en espagne

Le château Palais d’Altamira (Elche) le plus auguste des châteaux d’Alicante

Château-palais d’Altamira d’Elche est également appelé l’Alcazar de la Señoría. Il s’agit d’un château-palais gothique qui occupe peut-être l’emplacement d’une ancienne forteresse de la muraille almohade, qui autrefois, défendait cette ville musulmane, et dont il reste des peintures adjacentes. Les données archéologiques confirment que, dans le premier tiers du XIe siècle, la muraille était déjà construite, consistant en une clôture faite de tapial sur l’argile de base du terrain et pourvue de petites tours. Plus tard, à l’époque almoravide, un important remodelage du système défensif de la ville a eu lieu. Le donjon à été construit, une ou deux tours supplémentaires ont été ajoutées, ainsi qu’une entrée monumentale.

C’est fin du XVe siècle que l’édifice fut sérieusement modifié par le noble castillan Gutierre de Cárdenas, premier seigneur de la ville, après être revenu à la Couronne avec les Rois Catholiques, qui en ont fait sa résidence habituelle. Une grande partie du bâtiment que nous voyons aujourd’hui a été érigée au XVIe siècle : le donjon a été agrandi, les modifications lui ont donné l’apparence d’un château gothique.

Vers une reconversion

En avril 1939, après la fin de la guerre civile, les troupes franquistes ont transformé le bâtiment en une prison pour les républicains. Il était, dans le vrai sens du terme, remplis de prisonniers, qui y survivaient dans des conditions misérables. Ce triste épisode de l’histoire ont donné l’image du pourtant très auguste et noble Palais d’Altamira, la réputation de prison.

Actuellement, le Palais d’Altamira est utilisé dans le cadre du Museo Arqueológico y de Historia de Elche (MAHE), qui est sans aucun doute l’un des meilleurs musées de ce type à Alicante et dans toute l’Espagne grâce à ses installations modernes et à la richesse de ses ressources audiovisuelles.

Château de Castalla, Castalla

Le château de Castalla a été construit sur une montagne calcaire escarpée à 785 mètres d’altitude. Une fois de plus, il s’agit d’une forteresse d’origine islamique, probablement du XIe siècle. On suppose que l’espace était déjà occupé par les ibères et les romains, et qu’il y avait déjà autrefois, une construction militaire. Ce que vous pourrez voir actuellement, résulte d’une reconstruction durant le XIVe siècle (mis en place par les catholiques) car l’ancienne construction était en ruine. Après une bataille contre les français en 1813, le château fut progressivement abandonné et ses pierres fut utilisées pour construire des maisons. C’est fin du XXe siècle que les restaurations du château ont débuté, dans l’optique d’en faire un espace touristique.

En 1729, le château a été hérité par les marquis de Dos Aguas, qui ont conservé la propriété jusqu’au début du XXe siècle, lorsque sa dernière propriétaire en fit don à l’église de Nuestra Señora de la Asunción à Castalla. C’est plus tard, en 1989, il est devenu propriété de la municipalité.

De l’enceinte principale, les peintures murales des fronts est et ouest ont été conservées. À l’intérieur de ce grand espace, vous pouvez voir les vestiges des différentes parties du château de la fin du Moyen Âge. Le château se distingue, avec sa tour appelée « Torre Grossa », une grande et circulaire, et dominant le château. Ce bel édifice, est ouvert à la visite et fait la joie de ses visiteurs !

retraite en espagne

Le château de Guadalest, le plus enchanteur des châteaux de la région d’Alicante

Le château de Guadalest, ou plutot, le château de San José, était à l’origine, une forteresse maure, la forteresse de l’Alcozaiba. Construite au XIe siècle, sa position était stratégique et à joué un rôle important. Après être tombée aux mains des chrétiens au XIIIe siècle, et avoir été reconvertie en château, la forteresse à connu des tremblements de terre en 1644 et en 1748 qui l’on considérablement endommagée.

En 1708, elle connu un coup fatal : une explosion pendant la guerre de succession fut la coupable qui détruisit quasi tout le château.
Il reste désormais une tour du château, quelques morceaux de murailles… De la forteresse Alcozaiba il ne reste plus qu’une tour, restaurée. Elle fut érigée par les musulmans comme point de surveillance.

Merci pour votre lecture

Votre désir est de vivre en Espagne ? Vous vous posez plein de questions ? Nous vous invitons à rejoindre notre communauté francophone sur Facebook ! En effet, vous y rencontrerez une multitude d’informations et des personnes enchantées de vous aider !

Au travers de notre page Retraite en Espagne, nous vous conseillons, pour acheter une villa en Espagne, comme pour votre expatriation…Nous faisons de votre rêve quelque chose de concret !
Découvrez notre catalogue de propriétés en cliquant ici

Nous avons une vision novatrice de l’agence immobilière : nous aspirons être des ambassadeurs de l’Histoire et de la Culture espagnole auprès de vous, amis francophones. C’est pour cela que nous adorons mettre en avant l’Histoire d’Espagne, son patrimoine, ses trésors. L’immobilier est notre travail. Le tourisme et le folklore espagnol, une de nos passions.

Et si c’était dans la région d’Alicante / Murcie ou Almeria, que votre avenir se dessinait ?

Vous aimeriez acheter une maison en Espagne, contactez nous !
info@retraiteenespagne.com

Pour plus de patrimoine et de découvertes, par ici ! Abonnez vous à notre canal youtube pour ne manquer aucune de nos nouveautés !
Pensez bien sûr à nous soutenir, en nous suivant sur les réseaux sociaux ! Nous publions quotidiennement de belles images de notre chère Espagne !

Hasta la proxima !
Aleksey Vidal, de Retraite en Espagne.

TELECHARGER VOTRE GUIDE GRATUIT

La Retraite en Espagne


Hidden Content

1 réflexion au sujet de « Visiter Alicante : 7 châteaux d’Alicante (part I) »

  1. Comme je peux le constater, nous avons encore beaucoup de chose à voir et à visité. Nous qui sommes fanas de vieilles pierres, on est servi. Merci pour tout ce que vous faites pour nous faire découvrir ce beau pays qu’est l’Espagne. Merci.

    Répondre

Laisser un commentaire